Consommation Responsable

Consommation Responsable Les dix clés de la consommation responsable

1Cocktail spirit

Musique jazzy et tenue de soirée. Lumière tamisée et rocking chair… Une dégustation réussie est aussi une affaire d’ambiance et d’atmosphère. Car cocktails et décoration font bon ménage, n’hésitez pas à thématiser, pour un maximum de succès.

2La mixologie,ça se partage !

Prendre les rênes du bar le temps d’une nuit… qui n’en a pas rêvé ? Cette fois, c’est à vous de jouer : préparez les ingrédients, choisissez les verres à l’avance et réalisez vos recettes devant vos invités. Mieux encore, faites-les participer et partagez avec eux vos accords secrets !

31 cocktail = 1 verre

Tout maestro du cocktail sait que le choix du verre est l’un des piliers d’une recette bien exécutée. Étroit ou évasé, rose ou bleuté, massif ou fragile, rond ou sur pied… il y en a pour tous les styles. Le secret : maîtriser l’association contenu / contenant !

4La juste dose

Ni trop, ni pas assez. En pâtisserie comme en mixologie, tout est affaire de quantités et de dosage. Les goûts et les arômes d’un cocktail sont le résultat d’une subtile combinaison des saveurs, et d’un parfait équilibre entre les ingrédients.

5À vos thermomètres !

Frappé, glacé ou à température ambiante, chaque boisson révèle des saveurs différentes selon ses degrés Celsius ! Trop froid, c’est raté. Trop chaud, c’est ballot. Pour compléter votre panoplie, utilisez un thermomètre à vin ou à thé.

6Le cocktail pairing, vous connaissez ?

Boire ou manger. Pourquoi choisir ? Gin Fizz et poisson fumé, Mojito et fromage frais, Margarita et avocat… les combinaisons sont illimitées et parfois surprenantes. Un défi de plus dans votre quête du bon goût et de la convivialité !

7Et l’eau dans tout ça ?

Encore un bon réflexe du slow drinker : savoir ménager son palais. Entre deux cocktails, n’hésitez pas à vous envoyer un petit verre d’eau, avec quelques gouttes de citron ou une feuille de menthe. Croyez-nous, vos papilles vous dirons merci !

8Tranquille Bill

Refaire le monde, sans se presser, autour d’un cocktail tranquillement siroté. Lui laisser le temps d’exprimer toutes ses nuances, et à vous celui d’apprécier l’instant présent. Voilà la base du slow drinking.

9L’éveil des sens

Regardez, touchez, sentez, goûtez. C’est en faisant appel à ses sens que l’on déguste un bon cocktail. Avec un peu d’entraînement, partez à la découverte de subtilités aromatiques insoupçonnées, et devenez un critique respecté !

10L’amitié, ou l’ingrédient magique

« Du pain d’épice ! Non, du clou de girofle ». « Peut-être un petit goût de fumé après la cerise… ». Pas facile de décrire une saveur ou un parfum. Mais avec un bon lexique et quelques amis, trouvez les mots justes et surtout partagez vos impressions !